viabizzuno

worldfr

world

la luce che ho in mente
mario nanni à la triennale
milan
la luce che ho in mente (la lumière que j'ai à l'esprit) est une lumière qui illumine, émeut, communique, se meut, anime les espaces, marque un parcours qui va de la triennale à via solferino 18 dans l'espace Viabizzuno inmilano, jusqu'au parc des expositions dans l'espace Viabizzuno perte. c'est un projet précis qui croît, s'étend, ne s'arrête pas à la création du produit, mais se pousse jusqu'à son utilisation comme moyen de projet, comme source d'inspiration et de composition. une pensée animée par des nombreuses personnes, s'étant formées dans les domaines les plus divers, et dont les parcours personnels se croisent en un point unique: un carrefour dominé par la même intention, concevoir avec la lumière. une carte d'idées et d'émotions qui, en avril, devient la carte de milan faite de mots, de pensées, de propositions, d'objets et de projets. à la triennale, c'est l'espace de la pensée qui vit: les mots de grands architectes, des occasions pour réfléchir, discuter et découvrir que le corps d'éclairage est le moyen pour atteindre l'idée, est l'instrument pour construire un bon projet. mario nanni, claudio silvestrin, claudio la viola, joan sibina, michele de lucchi, henrik bønnelycke, anna scaravella, oscar tusquets, peter zumthor interviendront sur des thèmes liés à la lumière et à l'architecture. dans notre showroom de via solferino18, par contre, naît le parcours du projet qui se manifeste: le produit, une architecture en métal et en bois conçue pour vivre sous la lumière naturelle et en même temps contenir les produits Viabizzuno de la collection 2007. suivez la carte et vous trouverez des conférences, des personnages, des produits, des événements... vous découvrirez la luce che ho in mente.

scroll

mouse

HTML 4.01 Valid CSS Page loaded in: 3.013 - Powered by Simplit CMS