viabizzuno

worldfr

world

grand hotel elle decor
lieu:palazzo morando, milano, italia
projet:studio citterio viel
acheteur:hearst magazine
responsable technique de zone:matteo vivian
photo:pietro savorelli
palazzo morando, au cœur du quadrilatère de la mode milanaise, a accueilli la deuxième édition de ‘elle decor grand hotel’ avec l’installation de ‘the open house’ avec laquelle le cabinet antonio citterio patricia viel, de par sa longue expérience dans le secteur de l’hôtellerie, a voulu explorer les nouvelles possibilités pour les hôtels. en imaginant que les chambres d’hôtel pouvaient occuper virtuellement les étages supérieurs de l’édifice historique, le projet s’est concentré sur les espaces communs qui ont des buts divers : de l’exposition d’œuvres d’art à la projection de films non programmés par les salles de cinéma, en passant par des occasions d’achat sélectionnées ou des expériences culinaires privilégiées. en réinterprétant la disposition classique des espaces et en abolissant l’idée de réception traditionnelle, chaque pièce a été pensée comme un projet d’interior design qui comprend des meubles sur mesure, des revêtements de sols et de murs, une palette de couleurs savamment choisies et un projet d’éclairage avec les solutions Viabizzuno. l’accès à la cour de cet édifice du xviiie siècle, les lumières tamisées des lampes lanterna et le réverbère argenté du bar accueillent les invités dans une atmosphère presque suspendue dans le temps, loin des bruits de la ville. le parcours part de la bibliothèque, un espace intimiste éclairé par une lumière d’ambiance agréable et virtuellement réchauffé par une installation vidéo, qui reproduit les flammes d’une cheminée. des accents de lumière éclairent les titres de la bibliothèque le long du mur, élégamment revêtu en tissu pied-de-poule. les lampes de sol fiore, conçues par peter zumthor, sont placées à côté du confortable canapé liseuse et de la table basse, signés antonio citterio, tandis qu’en fond l’installation graphique imprimée sur le tulle évoque l’architecture de palazzo morando. au restaurant ‘the chef’s table’, les éléments d’éclairage à suspension n55 câblé avec le propulseur dynamique 65 750 ma et avec une lentille lensoptica garantissent un bon niveau d’éclairage et un grand confort visuel, dévoilant les activités du chef dans la cuisine à vue et les secrets de ses préparations. les lampes sul sole va, conçues par les architectes neri&hu et fruit de l’artisanat de Viabizzuno dans le travail du laiton et du cuir, éclairent le marché aux fleurs. tandis que le fleuriste réalise ses compositions, les micromen sur l’étagère, tels de précieux diamants, éclairent discrètement et avec élégance une série de vases en verre et de splendides plantes. dans l’espace du spa, les dispositifs d’éclairage n55, grâce à la grande quantité de lumière et à l’indice de rendu des couleurs (cri – color rendering index) très élevé, autour de 98, exaltent la couleur et la matière du bois naturel et l’œuvre en marbre noir, liquid marble, de mathieu lehanneur, visible depuis la vitrine qui donne sur la rue sant’andrea. dans le dernier espace du parcours, le concept store, le système d’ameublement men sole fait ressortir les précieux objets exposés avec une lumière frontale qui ajoute de la profondeur et un aspect tridimensionnel à l’éclairage du fond.

scroll

mouse

HTML 4.01 Valid CSS Page loaded in: 3.136 - Powered by Simplit CMS